Archéo'site des Rues-des-Vignes (59)

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image
Entrée gratuite jusqu'au 30 août 2020. Temps estimé : 1h à 2h30, en fonction des animations.

Voir quoi ?

Des vestiges archéologiques en place et des reconstitutions de ce qui a été découvert lors des fouilles effectuées, un peu partout dans le village actuel, depuis 50 ans.

Trois périodes sont bien représentées :

  • l'époque romaine, avec un village d'artisans et une villa ;

  • l'époque mérovingienne (VIe-VIIe s.), avec une riche nécropole et un petit édifice de culte ;

  • l'époque carolingienne (VIIIe-Xe s.), avec un hameau comprenant un ensemble de bâtiments sur poteaux (maisons, granges, étables, ateliers) et de silos de stockage.

L'ensemble est rendu bien lisible grâce aux reconstitutions grandeur nature de différents bâtiments, sur le site même, et aux animations très vivantes (calendrier à consulter sur le site internet).


Qu'est-ce que c'est ?

Sous l'actuel village des Rues-des-Vignes se trouvent les vestiges, encore en bon état, d'une toute petite agglomération gallo-romaine, aux activités tournées vers l'artisanat. Les caves de plusieurs maisons y ont été fouillées : très bien conservées, ce sont de petites pièces bien maçonnées dans lesquelles on descend par un escalier de pierre. Ces espaces sont très importants dans les maisons de Gaule romaine : ils parfois construits avec plus de soin que le reste du bâtiment ! On ne sait pas vraiment expliquer pourquoi : importance de préserver la qualité des produits stockés, signes de prospérité... un peu de tout cela sans doute.

Au haut Moyen Âge, les pratiques ont radicalement changé : des maçonneries, on passe à l'architecture à pans de bois et aux silos enterrés.

C'est très intéressant de voir ces différences côte-à-côte sur le site.

Pourquoi y aller ?

Les plus beaux objets mis au jour sur le site sont exposés au musée municipal de Cambrai (à 12 km), dont la très belle collection d'armes et bijoux mérovingiens provenant de la nécropole. La visite du musée complètera donc efficacement celle du parc archéologique. En y allant, 3 km avant Cambrai, arrêtez-vous voir les très insolites pierres de Niergnies : ces 5 menhirs (et non il n'y en a pas qu'en Bretagne !) aux étranges formes boursouflées forment un demi-cercle au centre duquel se trouve le calvaire du village.

Enfin, à 4 km des Rues-des-Vignes, ne manquez pas l'abbaye de Notre-Dame de Vaucelles. Admirez la blancheur, la sobriété architecturale et le dépouillement des salles. Deux pièces se distinguent en particulier : la salle capitulaire, ouverte sur le cloître par de grandes baies, et la salle des moines copistes, occupés toute la journée à recopier et enluminer des manuscrits précieux.