Autour du tombeau de Guillaume le Conquérant : 2 000 ans d’histoire de Caen

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

Un circuit des Romains.. à nos jours !

Qui ne connaît pas le tombeau de Guillaume le Conquérant, abrité dans la majestueuse Abbaye aux Hommes ? C’est l’un des lieux emblématiques de la ville de Caen. Mais connaissez-vous les merveilles à voir autour ? Non ? Alors on vous propose un petit circuit qui vous transporte entre religion romaine, remparts du Moyen Âge, Seconde Guerre Mondiale … et détente !

Accès libre, sauf pour l'Abbaye aux Hommes. Temps estimé : 1h30 mn à 2h
Visite de l'Abbaye aux Hommes

1. Un temple gallo-romain

Notre circuit commence par le méconnu temple gallo-romain de Saint-Ouen : bien caché derrière la mairie, il est accessible par la rue de Bayeux ou, plus simplement, par l’avenue Albert Sorel (allée devant la police municipale). Peu de Caennais connaissent ce site archéologique, pourtant le témoignage visible le plus ancien de l’histoire de la ville ! Découvert en 1980, il n’en reste aujourd’hui qu’un bâtiment carré : c’est la chapelle, l’espace sacré central réservé aux dieux et aux prêtres. Un autre mur, aujourd’hui disparu, permet de restituer une galerie, qui permettait la circulation autour de l’espace sacré : c’est là que se faisaient offrandes et prières. D’autres vestiges découverts lors de fouilles anciennes semblent indiquer que ce temple appartient à une petite agglomération, qui fait remonter les origines de Caen… 1 000 ans plus tôt que les premières mentions dans des textes !

2. Le Palais Ducal

Du temple de Saint-Ouen, empruntez les escaliers qui vous emmènent découvrir un joyau trop peu visité : c’est le Palais ducal. Construit au XIVe siècle, endommagé durant les Guerres de religion, il a été superbement restauré et accueille aujourd’hui l’artothèque. Au Moyen Âge, il servait sans doute à accueillir les invités de marque de l’abbaye. A voir, pour le plaisir de l’architecture, de l’histoire… et de l’art ! Derrière le Palais ducal, une tour carrée de l’enceinte de l’Abbaye aux Hommes est visible (dans la cour du Centre de ressources, au bout de l’impasse Lebailly).

3. L'Abbaye aux Hommes et le tombeau de Guillaume

On ne présente plus le tombeau de Guillaume, duc de Normandie (puis roi d’Angleterre), à maintes fois bouleversé, et qui ne contient plus que de rares ossements de celui qui a conquis l’Angleterre il y a 950 ans. On vous conseille quand même d’aller y jeter un coup d'oeil, pour découvrir aussi l’intérieur de l’église Saint-Étienne et les bâtiments de l’abbaye (ne loupez pas le cloître et la splendide Salle des Gardes !)

4. L'église Saint-Etienne-le-Vieux

De retour sur l’esplanade de la mairie, vous découvrirez un panorama sur l’église Saint-Etienne-le-Vieux, en partie détruite. Si son origine remonte au XIe siècle au moins, elle a subi les assauts du temps et a connu de nombreuses transformations. Surtout, elle a été la victime d’obus qui, faute d’atteindre les chars allemands, ont détruit une grande partie de sa nef… On aime particulièrement la grande tour octogonale (datée du XVe siècle), les gargouilles qui jaillissent des murs, ainsi qu’une curieuse statue de cavalier encastrée dans le mur extérieur, réutilisation d’une sculpture que certains imaginent être Constantin, Saint-Martin ou… Guillaume le Conquérant !

L’église était en bordure de la ville fortifiée, comme le montre le long mur devant l'église, qui appartient au rempart de la ville de Caen depuis le Moyen Âge.

5. Les remparts de l'Abbaye aux Hommes

L’Abbaye aux Hommes (comme l’Abbaye aux Dames, à l’autre extrémité de la ville), avait ses propres remparts, dont un très long mur est encore visible : on le suit le long de la rue Carel et de la rue de l’abbatiale. Une grande partie est datée des années 1350 (dont une tour ronde). Ces fortifications massives nous font voyager dans les premières décennies de la Guerre de cent Ans : il fallait défendre les villes, mais aussi les abbayes et leurs richesses !

6. Le jardin du Musée d’Initiation à la Nature


Après ce voyage dans 2000 ans d’histoire, le petit parc du Musée d’Initiation à la Nature est le lieu parfait pour un petit moment de repos : un lieu paisible, charmant, idéal pour la détente !