Oppidum des Castels, Nages (30)

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image
Accès libre.Temps de visite estimé : 40 mn à 1h30, selon votre humeur ! Marche d'approche par sentier pédestre régulier.

Voir quoi ?

Spectaculaires, les cinq enceintes successives qui entourent la colline, et qui marquent les phases d'extension de l'agglomération. Trois éléments visibles structurent la ville.

D'abord les remparts, très massifs et ponctués de tours. Ensuite, l'étrange organisation des espaces d'habitations : les maisons étaient très petites, d'une seule pièce donnant sur la rue, dans la phase la plus ancienne. Les quartiers étaient très étroits, découpés dans des rectangles étirés, séparés les uns des autres par des ruelles se coupant à angle droit. Il ne fallait pas craindre la promiscuité ! Ce découpage si serré ne sera plus jamais reproduit dans l'histoire urbaine. Tout cela laissait peu de place aux espaces publics. On en connaît, enfin, les étonnantes salles à portiques, sortes de galeries abritant les statues des élites locales. Décoration des plus insolites : des crânes humains étaient fichés dans des niches ou sur les piliers et poutres supportant la toiture, ou bien sculptés.

Qu'est-ce que c'est ?

Un oppidum est une agglomération fortifiée de l'Âge du Fer. L'histoire de celui de Nages est proche de celle d'autres agglomérations fortifiées de la région.

Créé au IIIe s. av. J.-C., il s'étend et prend surtout de l'importance entre le début et la fin du IIe s. av. J.-C.

Cette période est très florissante pour les Gaulois du Midi de la France. Elle se caractérise entre autre par une sorte de fièvre urbanistique, qui voit se construire, se réorganiser ou s'agrandir de nombreux oppidums, dont les plus importants servent de capitales.



Pourquoi y aller ?

Il y a d'autres très beaux oppidums à visiter dans le secteur. Ambrussum (18,5 km) est le plus touristique, mais dans le même cadre bucolique que Nages, vous pouvez aussi voir (en libre accès) ceux du Serre de Mauressip (10 km) et de Roque de Viou (2,5 km), entre autres.

L'oppidum des Castels nous semblait toutefois le plus représentatif car il est à la fois spectaculaire et facile à comprendre. Bref, c'est un bon modèle de visite.

Tous ceux que nous vous proposons sont en pleine campagne, abandonnés depuis des siècles. Savez-vous pourtant que beaucoup de villes actuelles sont le développement d'agglomérations gauloises de ce type ? C'est le cas de Nîmes et d'Arles, par exemple.