La villa Kerylos, Beaulieu-sur-Mer (06)

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image
Entrée payante. Temps de visite total estimé : 1h30.Préparez votre visite

Voir quoi ?

La reproduction d'une maison noble de la ville grecque de Délos, du IIe s. av. J.-C. C'est une véritable immersion dans cette Antiquité lointaine et fantasmée, d'autant plus vivante que tout le mobilier est également restitué, et que les murs, plafonds et sols sont intégralement décorés.

C'est un festival de couleurs et de motifs délicats, entre les peintures murales, les mosaïques, les formes élancées des meubles, les statues et la délicatesse des tentures. Contrairement à ce que l'on pourrait s'imaginer, l'ensemble n'est pas surchargé et conserve même une certaine sobriété.

Franchement, on se verrait bien y vivre !

Qu'est-ce que c'est ?

Cet incroyable endroit n'est pas un archéosite : c'est une véritable maison, qui a été habitée des décennies !

Elle a été construite entre 1902 et 1908, par Théodore Reinach, député de Savoie, issu d'une famille très fortunée, mais avant tout un très grand savant, spécialiste de l'histoire de la Grèce antique. Originaire de Paris, il y passait ses vacances avec sa famille.

La villa Kérylos n'est en fait pas une simple reproduction d'un modèle antique, c'est un projet architectural concentrant tout ce qui faisait rêver Théodore Reinach dans la Grèce antique. Concessions (discrètes) à la modernité tout de même : les baies vitrées, l'électricité, l'eau courante, un piano bien camouflé ... et une cuisine du XXe s. !


Pourquoi y aller ?

Pourquoi vous la montre-t-on si ce n'est pas un vestige archéologique ? parce qu'elle fait rêver d'Antiquité, et que c'est la maison d'un archéologue réel !

La visite de la villa Kerylos laisse émerveillé ! Accrochée à la corniche et toute entière tournée vers la mer, elle surprend d'abord par son architecture extérieure, tout en angles, et sa couleur blanche qui tranche sur le bleu du ciel et de la mer. Le jardin qui l'entoure l'isole du reste du monde et elle semble suspendue dans le temps. A l'intérieur, on est étonné par son homogénéité totale, bien loin des maisons de vacances de famille habituelles ! De fait, l'architecte qui l'a conçue (E. Pontremoli) a designé jusqu'aux couverts de table ! Mélange de reproductions (même les couvertures de lits restituent des modèles grecs) et de modernité, elle est l'incarnation extraordinaire du rêve grec de Théodore Reinach.