2 000 ans d'histoire sur les rives du lac Léman

Exploré pour vous par Maxence, le 22 juil. 2020 - temps de lecture : 9 mn

Durée du parcours : 1 journée pour l'ensemble

Le Léman, c’est une véritable mer intérieure, un carrefour stratégique entre Alpes, Jura et Plateau suisse depuis la Préhistoire.

Mais cette fois ci, je vous propose de consacrer une journée à la rive nord et à son riche passé romain. Le tour le mérite !

Des tsunamis sur le Léman ? Une anecdote pour commencer...

Qui imaginerait que les eaux si tranquilles du lac connaissent régulièrement.. des tsunamis ?!? C'est pourtant vrai, et deux textes sérieux (des chroniques rédigées par des évêques) décrivent un tel évènement en 563 ! Un tsunami d'accord, mais pourquoi ? Tout simplement, un flanc de montagne s'est effondré à l'autre extrémité du lac (du côté du Valais), créant une vague qui a détruit habitations et bourgades sur son passage, jusqu'à Genève ! Les sources écrites indiquent ainsi que le pont qui traversait le Rhône a été emporté par une vague estimée à 8 m de haut !

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image
Cathédrale Saint-Pierre : entrée payanteMusée d'Art et d'Histoire : entrée libre aux collections permanentesÉglises Saint-Gervais et de La Madeleine : sur demandeParc de La Grange, Prieuré Saint-Jean et fortifications : entrée libre

Genève

Votre itinéraire commence par Genève, bourgade gauloise évoquée par César, petite ville d’époque romaine, qui prend de l’importance à partir de la fin de l’Antiquité. La cathédrale Saint-Pierre est incontournable, car on y découvre les vestiges superposés d’une tombe gauloise, de bâtiments antiques et des premiers édifices chrétiens de Genève.

Si vous décidez finalement de rester à Genève pour la journée, le choix ne manque pas : Musée d’Art et d’Histoire (collections d'objets provenant de Genève), Parc de la Grange (quelques vestiges d'une villa romaine), vestiges antiques et médiévaux sous les églises Saint-Gervais et de La Madeleine, ruines du prieuré Saint-Jean-hors-les-Murs ou encore spectaculaires fortifications modernes du parking Saint-Antoine !

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image
Colonnes et amphithéâtre : accès libreMusée romain : entrée payante

Nyon

Je vous conseille plutôt de prolonger votre exploration le long du lac, jusqu’à Nyon.

Nyon, c’est une colonie fondée par César vers 45 av. J.-C. : en donnant des terres aux vétérans de son armée, il les récompense pour leurs bons et loyaux services, et il crée un point de contrôle entre la Gaule et la Germanie. En déambulant dans cette très jolie petite ville, vous observerez, un peu partout, des vestiges remployés et des petits clins d’œil au passé romain. Ne manquez pas les Colonnes, déplacées lors des fouilles du forum (place publique) et installées sur une esplanade avec une splendide vue sur le lac. L'amphithéâtre est visible uniquement depuis la rue.

Le musée romain est un véritable petit joyau, à la fois pour les collections qu’il propose (et la façon dont elles sont présentées), mais aussi parce que vous vous promènerez dans les spectaculaires vestiges de la basilique (grand édifice public où se tenaient les activités publiques, économiques, judiciaires).

Carousel imageCarousel imageCarousel image

Lausanne

Vous finirez cet itinéraire dans 2000 ans d’histoire à Lausanne : un très grand parc archéologique (vestiges de la ville de Lousonna) et un musée construit sur les ruines d’une maison romaine : à ne pas manquer, autant pour les collections que pour la présentation ludique et les expositions souvent très originales !

S'il vous reste du temps, flânez le long du lac (promenade de Vidy et parc Louis Bourget), allez faire un tour au très riche Musée cantonal d'Archéologie et d'Histoire (un voyage dans le passé du canton de Vaud depuis la Préhistoire), ou faites un petit détour à Pully et à son ArcheoLab (15 mn), petit musée bâti sur les vestiges d'une villa romaine aux somptueuses peintures.

Si ça ne tenait qu'à moi, je continuerais jusqu'à l’extrémité du lac, et je prolongerai mon séjour dans le Valais, ....mais c'est une autre histoire, et je vous la raconterai une autre fois !