Autour de Larina, Hières-sur-Amby (38)

Exploré pour vous par Cécile, le 27 mai 2020 - temps de lecture : 3 mn

Temps de visite estimés : Larina : 1 à 2 h en comptant la montée à pied depuis Hières-sur-Amby. Possibilité de randonner sur et autour du plateau - Musée d'Hières-sur-Amby : 30 à 45 mn - Villa du Vernai : 30 mn à 2 h en prolongeant la visite par une promenade dans les marais du Grand Plan

Carousel imageCarousel image

Voir quoi ?

Notre parcours en 3 temps commence à Larina (1), au sommet du vaste plateau dont les falaises dominent la plaine du Rhône... et la centrale nucléaire du Bugey !

Ce très beau site archéologique et naturel se trouve à 1,5 km en surplomb du village de Hières-sur-Amby, où se trouve notre 2e halte : la Maison du Patrimoine (2), le musée d'histoire et d'archéologie du secteur de l'Isle-Crémieu.

Sa visite éclaire les vestiges de Larina, mais aussi ceux de notre 3e arrêt : la villa romaine du Vernai, sur la commune de Saint-Romain-de-Jalionas, à 15 km.

Crédits : IGN - Géoportail
Crédits : Didier Jungers, pour l'Office du Tourisme Les Balcons du Dauphiné

1. Larina


Le site de Larina n'est pas un monument isolé, mais un ensemble comprenant une quinzaine de bâtiments, une église et deux nécropoles, taillées dans le rocher ! Les vestiges restaurés sont ceux d'un grand domaine rural de la fin de l'Antiquité et de l'époque mérovingienne, abandonné au VIIIe s.

Le plateau de l'Isle Crémieu est occupé depuis l'époque gauloise, où était implanté une agglomération fortifiée (mobilier archéologique au musée de Hières-sur-Amby). Au IIIe et IVe s., de riches propriétaires y établirent un grand domaine agricole, auquel seront rajoutées l'église et les nécropoles, à partir du Ve s.

Il faut un peu d'imagination pour reconstituer les différents bâtiments, mais les nombreux panneaux d'interprétation aident bien à se figurer ce à quoi l'ensemble pouvait ressembler. La visite se fait librement, mais, au musée de Hières-sur-Amby, vous pouvez louer un audio-guide ou vous joindre à une visite guidée (payant).

Un parcours pédagogique est proposé pour les enfants, et des animations sont fréquentes l'été. On peut prolonger la promenade par les sentiers qui sillonnent le plateau.



2. La Maison du patrimoine, Hières-sur-Amby

Le musée présente l'ensemble du mobilier archéologique découvert lors des fouilles du plateau de l'Isle Crémieu, du domaine de Larina, de la villa du Vernai et d'autres sites des environs. La scénographie est simple et vivante, facile à comprendre pour les enfants.

Visiter le musée est un excellent moyen de comprendre la vie quotidienne des gens de l'époque gauloise, de l'époque romaine et du début du Moyen Âge. Tout ceci nous paraît également lointain, mais ces gens ne vivaient pas de la même manière : 1000 ans séparent le Gaulois enterré dans la tombe à char du Verna des Mérovingiens qui se faisaient enterrés à Larina !

Vue aérienne des vestiges de la villa. Crédits : IGN - Géoportail
Crédits : Association pour l'Histoire et l'Archéologie à St Romain (https://saintromainarcheologie.wordpress.com/)

3. La villa romaine du Vernai (Saint-Romain-de-Jalionas)

A 8 km au sud-ouest, allez voir un autre site complémentaire de celui de Larina : la villa du Vernai. Entre le IVe et VIe s., les deux domaines ont été contemporains, et se ressemblent d'ailleurs ! La différence, c'est que celui du Vernai est l'évolution d'une énorme villa romaine des Ier-IIIe s.

Vous admirerez les restes d'une des plus grandes villas romaines de France, composée de plusieurs bâtiments (dont des thermes), de part et d'autre de l'église Saint-Romain, elle-même édifiée sur les maçonneries mérovingiennes et antiques.

Construite en bordure de marais, la villa du Vernai est plus vaste que le château de Chenonceau ! C'était, à l'époque romaine, entre le Ier et le IVe s., un véritable palais. Toutefois le domaine comprenait aussi des espaces agricoles, dont un moulin, visible sur le site.

Comme il fallait bien choisir une époque à montrer aux visiteurs, on ne voit ni la ferme gauloise (sous le site romain), ni le palais mérovingien et le hameau médiéval (qui étaient au-dessus). Actuellement, un sanctuaire attenant à la villa est en cours de fouille.

En faisant le tour de l'église, vous verrez d'ailleurs qu'une partie de ses murs est d'époque romaine ! La construction d'une église, dans la villa, au IVes., rappelle que ces grands domaines étaient le centre d'un territoire où venaient les populations rurales, notamment pour certains cultes. C'est cette première chapelle qui a donné naissance à l'actuelle église Saint-Romain.