Les grottes de Gargas (65)

Exploré pour vous par Cécile le 17 juin 2020 - Temps de lecture : 2 mn

Entrée payante, visite guidée obligatoire - Temps de visite estimé : 2 h 30 - Préparez votre visite

Carousel imageCarousel imageCarousel image

Voir quoi ?

Trois choses sont marquantes à Gargas :

  1. d'abord la chute progressive de la température, dans le long couloir d'accès vers la première halte dans la grotte.

  2. Ensuite le fait que les décors peints ou gravés s'étagent en 10 stations le long de boyaux, tours et détours. Cela laisse imaginer à quel point les niches, les étroits recoins ou les salles immenses dans lesquels on débouche devaient être difficiles d'accès et mystérieux, éclairés au feu des torches, il y a quelques 27 000 ans !

  3. Enfin, la grande paroi des mains, en fin de parcours, est le clou du spectacle : une sorte de frise de 30 m de long, sur laquelle les contours de 137 mains ont été dessinées au pochoir, en noir ou rouge. Beaucoup de doigts ont été repliés, créant des signes et des motifs dont le sens nous échappe encore.

Carousel imageCarousel image

Qu'est-ce que c'est ?

A Gargas, il n'y a pas une, mais en fait deux grottes que l'on visite : elles ont été réunies par une galerie pour faciliter leur accessibilité. Il faut toutefois être clair : à l'époque des hommes du Gravettien, il ne fallait pas avoir peur du noir ni de se faire des bosses pour parcourir toutes les galeries !

Si Gargas est surtout connue pour les peintures de mains, elle présente aussi, pour les amateurs d'animaux, de très belles gravures de bisons. Le centre d'interprétation explique en outre tout le mobilier lithique et osseux qui y a été trouvé : entre les œuvres d'art, les outils, les armes et les ossements des animaux consommés, on obtient une idée bien nette des modes de vie de cette si lointaine humanité.

Crédits : Patrice Bon / CC BY-SA

Pourquoi y aller ?

En plus des grottes elles-mêmes, le site s'est doté d'un très beau centre d'interprétation numérique, le Nesploria, proposant des visites virtuelles sur différentes thématiques.

Gargas est un lieu pour le moins isolé. Un restaurant accolé au centre d’interprétation vous offrira de quoi vous remettre de vos émotions préhistoriques.

A seulement 6,5 km au sud, changez d'époque et ne loupez pas le très beau village de Saint-Bertrand-de-Comminges, l'ancienne capitale du peuple gaulois des Convènes, qui a laissé les vestiges d'une belle ville romaine, des remparts du IVe-Ve s., et la charmante chapelle paléochrétienne Saint-Julien, qui réutilise dans son architecture de très beaux blocs antiques sculptés.